BRIGADE 

Réalisation Raphaëlle PETIT GILLE.

Produit par Smac Productions

Film soutenu par l'aide à la production de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Synopsis/

Il suffit d'un coup de téléphone pour que toute une hiérarchie invisible se déploie. 

Le travail devient tension et la violence sourde infuse l'espace et les corps.

Soumission, virilité, misogynie ordinaire ... Des visages qui ravalent leurs états d'âme, avant de les faire subir à d'autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"A l'origine de ce film. Le ballet quotidien des armadas de serveurs en noir qui se relaient aux terrasses des restaurants bourgeois de la place du Capitole. L'avant bras droit musclé sous le plateau, la démarche agile, les coiffures plaquées au gel, les tatouages entraperçus sous le col de la chemise. Sous les uniformes je reconnais les visages et les corps des gars du collège les plus sanguins … De bien imprévisibles costumes qu'ils ont enfilés là. C’est peut-être un des derniers endroits où j’aurais imaginé les retrouver. Autrefois si rétifs à toute soumission, ces jeunes, qui se cabraient face à une quelconque démonstration d’autorité, servent aujourd’hui avec un sérieux qui m’empêche de les reconnaître totalement. Et alors comme la sensation d'un jeu étrange et fascinant. Le jeu des brigades où je me demande qui se cache sous les uniformes.

Filmer le travail comme cet exercice de métamorphose permanente, là réside l'un des enjeux du film. Rien ne me touche plus qu'un visage qui se cache. Des cernes sous du fond de teint. Un sourire qui tremble de rage. Une humiliation qui passe comme une ombre dans les yeux. Ce film doit être un film de visages qui ravalent leurs états d'âme."

Sha Mat : les films sans défense. Association de techniciens et réalisateurs en cinéma et audiovisuel. Toulouse. Marseille. Montpellier.