Léa-Nunzia CORRIERAS 

J'ai commencé mon parcours en classes préparatoires littéraire à Paris, année d'enrichissement culturel assez vite contaminée par une passion naissante pour la photographie. Parallèlement à mes études, j'ai commencé à travailler comme photographe et ai contribué à la mise en scène et à la mise en lumière de quelques spectacles de la compagnie niçoise de théâtre La Java (Noces de Sable, Le Bordel des Poètes, Marilyn En Chantée), ainsi que des captations de la compagnie Miranda (Dom Juan).

Mon intérêt pour la mise en scène et l'image m'a bien vite amenée à quitter Paris pour retrouver mon sud natal, d'abord à la faculté de Montpellier où j'étudie en cinéma, puis à l'Ecole Supérieure d'Audiovisuel à Toulouse. A l'ESAV, je rentre en spécialisation Image, et je rencontre ceux avec qui naîtra l'association, amis et collaborateurs lors des nombreux tournages étudiants qui ont jalonné notre parcours. Dans mes travaux d’école j’explore une écriture documentaire poétique en filmant ma famille, sujets intimes que j’infuse d’éléments fictionnels.

Depuis deux ans je me consacre au projet de film documentaire Le Soin des Femmes aujourd'hui en production, ainsi qu'à l'écriture poétique, tout en travaillant comme technicienne image sur des projets de courts-métrages.

Filmographie/

myosotis_visuel_1.jpg

Myosotis (forget me not)

en développement/ 

de Léa-Nunzia CORRIERAS.

Voies d'écho

en production / titre provisoire

de Léa-Nunzia CORRIERAS.

Sha Mat E mi Corrieras

E mi pös pa filé.

de Léa-Nunzia CORRIERAS.

Si

de Léa-Nunzia CORRIERAS.

Sha Mat Allez Corrieras

Allez mourir

de Raphaëlle PETIT-GILLE, Léa-Nunzia CORIERAS, Guillaume TANIS et Vincent MAYOS.

© 2019 Sha Mat