Petit tour au large de l'année Sha Mat

07.18.2019

Alors qu'on regardait bouches-bées au hasard balthazar les adeptes en casque de la baignade forcée les jours de fête se faire remettre des médailles, les homards géants de De Rugy, ou le Sea-Watch 3 galérer au large de Lampedusa, nous, à Sha Mat, on a décidé de tenter de lutter contre le désarroi en faisant un petit tour de notre année bien plus tranquille où nous nous dorions la pilule sur la terrasse des jolies caravanes du Lot en essayant d'écrire du cinéma qui parle de ce qui nous tient à cœur et de ce qui nous révolte dans le monde, avant que le monde ne décrète via RTL Info que les vacances sont de tout façon gâchées par des migrants sans vie et sans gêne venus s'échouer sur la plage de Djerba alors qu'ils avaient même pas réservé de chambre à l'hôtel (c'est vrai que ça ne se fait pas).

 

Sur ces entremets amers, on vous présente donc ce qu'on a fait cette année à Sha Mat et qui parle en vrac de : rapports de force au travail, archéologie, mouvements sociaux, amour (il en faut bien), mémoire et réécritures de l'histoire, anarchie grecque, taxidermie gitane, auto-gynéco, travail d'acteur, pollution & flamenco.

 

 

En écriture :

 

Raphaëlle nous prépare Brigade, un court-métrage qui parle de la machine pas si huilée que ça entre hiérarchie et discipline et qui s'enraye lors d'un énième soir de rush dans un restaurant que tient une brigade de cuisine sous pression...

 

Guillaume avance à la fois sur l'écriture de son court-métrage de fiction Joan & la préhistoire, où un jeune homme paumé s'allie avec une collégienne colérique pour percer le mystère de la découverte d'ossements préhistoriques en plein mouvements sociaux des agriculteurs, ainsi que sur un projet de long, Sarah & Sam, une amitié politique et fusionnelle, peut-être un peu trop, avec l'anarchie grecque comme horizon et la jalousie comme bas fond.

 

Léa est aux prises avec Myosotis (forget me not !), une fiction punk et cartoonesque qui raconte la relation de Marie, jeune stagiaire un poil instable, et de Myosotis, une vieille monteuse farfelue, obsédée par le remontage d'un film amateur retrouvé dans ses archives...

 

 

En production :

 

Nos deux acolytes Isabel et Maria, parties depuis janvier à Cuba pour participer à un atelier documentaire de l'EICTV à la Havane, reviendront bientôt les bras chargés de cadeaux (enfin on l'espère) et surtout des deux films documentaires qu'elles ont chacune écrit et tourné à la Sierra Maestra, un endroit mystique et où les traces de la révolution cubaine sont encore perceptibles.

 

Ingrid et Léa ont quant à elles terminé les tournages et commencé les montages de leurs documentaires respectifs Je me souviens : l'animal naturalisé et Voies d'Echo. C'est pour bientôt !!

 

 

En collaboration :

 

Raphaëlle a réalisé le teaser du festival de Flamenco de Toulouse, et Guillaume a réalisé les captations des concerts à Aurillac du groupe de rock alternatif Santa Fé

 

Guillaume, à l'assistanat réalisation et au scénario et Raphaëlle, à l'image, reviennent également tout juste du tournage d'Heureux presque tout le temps, un court métrage né dans la campagne tarnaise au cours d'une session de formation dédiée au travail de l'acteur en cinéma organisé par les Chantiers Nomades et encadrée par le réalisateur et co-scénariste Yves Caumont.

 

 

Projet collectif :

 

Cette année on a aussi mis l'accent sur l'écriture collective en organisant trois résidences pour travailler ensemble à notre projet de série sur l'usine d'allumine de Gardanne. Les bases sont posées, et la rentrée d'automne sera pour nous l'occasion d'aller traîner nos godillots à Gardanne pour un travail de recherche et une écriture in situ. Parce que oui, les déchets industriels, c'est bien plus notre came que le sable fin et l'eau turquoise. On vous tiens au jus de tout ça très vite...

 

Enfin, on a décidé qu'il était maintenant temps de vous partager en entier les films que nous avons réalisés ces dernières années, films d'école et aussi films de nos premières collaborations. Allez donc jeter un œil à :

 

Allons Enfants et Armistice de Raphaëlle Petit-Gille

 

Allez Mourir, coréalisation de Léa-Nunzia Corrieras, Vincent Mayos, Guillaume Tanis, Raphaëlle Petit-Gille,

 

E mi pös pà filé et Si de Léa-Nunzia Corrieras

 

Prélude d'Argile, d'Ingrid Labbebda

 

image Médiapart

Please reload

© 2019 Sha Mat